Le Cinéma de Yokill: Les Gardiens de la Galaxie

 :: Le flood :: Le flood

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Cinéma de Yokill: Les Gardiens de la Galaxie

Message  Yokill2B le Jeu 28 Aoû - 20:57

Salut à tous les Laytoniens !

Voilà deux bonnes semaines que je ne suis pas apparu sur le fofo, et ce pour une raison très simple: j'étais ces deux dernières semaines sur le continent et je n'avais pas accès à Internet. Mais à quelque chose, malheur est bon, puisque j'en ai profité pour voir une de mes meilleures séances de cinéma dernièrement, avec au programme de ce deuxième Le Cinéma de Yokill, le dernier film (bijou ?) de Marvel: Les Gardiens de la Galaxie.

Alors ceux qui me connaissent le savent, je suis un énorme, ÉNORME fan des films et des super-héros Marvel et pourtant, je n'attendais pas Les Gardiens de la Galaxie avec la même impatience frénétique qu'un Iron Man ou un Avengers. Et comme je me suis trompé !!!

Ce film est génial à absolument tous les niveaux ! Par où dois-je commencer ? Bon, en tant qu'amateur de cinéma, je vais commencer par ce qui m'intéresse en premier dans un film: la réalisation.
Autant dire qu'à ce niveau-là, le film est clairement le plus beau film Marvel à ce jour. James Gunn a vraiment fait un excellent travail, et les environnements, les couleurs, les différentes planètes sont magnifiques, avec des paysages immenses, vivants, et avec une profondeur de champ épatante (certaines scènes font même place à une beauté poétique aussi majestueuse qu'inattendue), un peu à la manière des plans iconiques de Star Wars ou Ratchet et Clank.

Mais, si le film est décrit comme un space-opera à la Star Wars, c'est clairement de Ratchet et Clank qu'il est le plus proche, et ce dans son ambiance: le film est décomplexé au possible, délirant comme jamais chez Marvel, drôle, jouissif, et taillant une part du lion à l'inattendu. J'ai pu lire un article décrivant les Gardiens comme la version trash, gore, vulgaire des Avengers, et, sans aller jusque là, on peut dire que la périphrase est à peine exagérée ! Le film est un enchainement de blagues, de sketchs et de répliques tordantes, mêlés à des scènes d'action à pied ou en vaisseau, et des scènes plus posées, mais quelle que soit la scène, les personnages ont toujours le mot pour rire, que ce soit le héros Peter Quill/Star-Lord, mais surtout le raton-laveur Rocket (doublé par Bradley Cooper en VO !) et l'arbre Groot, qui encore une fois me font furieusement penser au Lombax et au robot d'Insomniac Games !
Plus fort encore: le film a conscience de ce qu'il est, et ne se prend jamais au sérieux, en désamorçant quasiment toujours les scènes qui à la longue pourraient paraître un peu cul-cul, plan-plan ou autre mot à deux mêmes syllabes désignant un effet niaiseux.

Spoiler:
Ex: Une scène dans le film montre l'équipe se souder pour s'allier contre le méchant, et tous finissent debout en promettant d'aider, un peu à la manière du "You have my sword, and you have my bow, et vous connaissez la suite". La scène est posée, touchante...et Rocket massacre cet effet en se moquant: "bon, ça y est, on est tous debout, on a bien l'air ridicules là hein ?"

Autant dire que l'humour décapant du film intervient toujours là où on ne l'attend pas, et apporte une dose indéniable de fraicheur dans l'univers Marvel qui, à multiplier les Iron Man, Thor ou Captain America trop sérieux, risquait de s'enliser dans la monotonie.

Autre point très important du film: la B.O. Un pur régal. Presque uniquement composée de morceaux pop et rock des 70's comme Ain't no Mountain high enough de Marvin Gaye, Moonage Daydream de David Bowie ou encore Cherry Bomb de Joan Jett et les Runaways, elle s'intègre parfaitement au film, en rythmant des scènes telles que une arrivée en prison ou la préparation d'une attaque. La B.O est tellement bonne qu'elle a presque autant de succès que le film lui même, à l'image de votre serviteur, qui s'est empressé de l'acheter en sortant du cinéma et elle tourne inlassablement chez moi depuis ce matin !

A noter également que les acteurs font tous du très bon boulot, et que c'est surement un des seuls films que les gens apprécieront autant en VF qu'en VO, avec une mention spéciale au doubleur français de Bradley Cooper, Alexis Victor, qui rend très bien le côté déjanté et moralement hésitant de Rocket, qui ressemble un peu au personnage de Phil dans les Very Bad Trip, sans en être trop proche non plus, les acteurs ayant réussi à éviter de tomber dans l'imitation, et à Vin Diesel, qui a doublé le personnage de Groot dans toutes les langues où est sorti le film !


Et comme un film n'est jamais parfait, je terminerai ce deuxième Cinéma de Yokill par les deux-trois défauts que j'ai pu trouver au film, à savoir des méchants injustement sous-traités jusqu'à en devenir fades et aseptisés, ressemblant à n'importe quel autre méchant "trO D4rk" d'autres films, l'accent étant avant tout mis sur l'équipe des Gardiens, qui même là ont pourtant deux personnages trop peu développés par rapport aux trois autres, à savoir la bombe extra-terrestre Gamora (jouée par Zoe Saldana, qui endosse ici une peau verte après le bleu d'Avatar, et qui joue encore un personnage qui nourrira les fantasmes masculins, malgré une couleur de peau...originale-c'est grave Docteur ?) et le colosse Drax.
Autre problème inhérent à l'équipe des Gardiens: on voit pertinemment que le personnage de Rocket (la vraie star du film, avouons-le !) n'est là que pour faire se bidonner les spectateurs et distribuer des bastos aux ennemis, à tel point qu'il est impossible de ressentir quoi que ce soit pour le personnage, hormis l'affection ordinaire que le spectateur a toujours pour les comic reliefs, contrairement à son partenaire végétal Groot, qui parvient lui à se montrer touchant et drôle à la fois)


Mais c'est bien là les seuls petits défauts que j'ai pu trouver à un film qui m'a mis dedans du début à la fin (y compris la fameuse séance post-générique habituelle des Marvel, qui ici prend la forme d'un clin d’œil/gag plutôt...déroutant !), qui a su me faire pleurer de rire, frissonner de plaisir devant les scènes d'action, et m'attacher fortement à ses personnages et son univers.
Alors s'il y a un film à voir en ce moment, c'est bien celui-ci, car il y a des nouveaux patrons chez l'univers Marvel, et ils s'appellent Les Gardiens de la Galaxie !



P.S: Encore une fois, si cette deuxième critique du Cinéma de Yokill vous a plu ou non, n'hésitez pas à me le dire et si vous avez vu le film ou que ce topic vous a convaincu d'y aller, dites moi bien sûr ce que vous en avez pensé !

A plus les Laytoniens !

Yokill2B

Messages : 418
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 22
Localisation : Au bar d'Eddy à Saint-Mystère...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cinéma de Yokill: Les Gardiens de la Galaxie

Message  Amy le Ven 29 Aoû - 4:29

J'ai aussi vu ce film mais j'en ressors un peu moins emballée que toi, je l'avoue.

Pour ce qui est de l'esthétique, je ne peux pas le nier : c'est très beau. Tous les décors sont beaux, et les personnages sont esthétiquement attachants (les humanoïdes sont bien entendu séduisants, les autres sont au moins amusants)
Pareil pour la BO, ça c'est de la bonne musique ! J'ai beaucoup aimé le scène "d'ouverture" (celle après celle nous montrant l’événement tragique du passé de Star Lord; détail amusant, je n'ai retenu que son nom de héros et pas son vrai nom, si vous avez vu le film, vous comprenez), en partie pour la musique.

Ensuite, l'humour. J'ai trouvé plusieurs scènes drôles mais c'est plutôt de l'humour facile, à mon sens mais c'est (parfois) efficace. Je n'ai pas été morte de rire même si l'humour est un des gros piliers du film; question de goûts je suppose.

Cependant, ce film est loiiiiiiin d'être génial à mes yeux. Je tiens d'abord à dire que je ne suis certainement pas le public visé parce que je m'intéresse beaucoup au scénario et aux personnages et, manque de bol, le film est loin d'être intéressant à ce niveau là.

D'abord le scénario. Vu et revu. Mon dieu, comment on peut dire que ce film est original ! L'antagoniste est vaincu grâce au pouvoir de l'amitié, les gens ! C'est pas complètement bidon ? (et je passerai sous silence ce moment gênant; sachez juste qu'il faut éviter les parallèles entre la mère et l'intérêt amoureux quand vous ne voulez pas traitez de psychologie freudienne et d'inceste)

Ensuite, les personnages. Des stéréotypes creux. Le mec qui vient de la Terre, le loser de base qui devient super-héros, est-ce c'est pas super cliché ? Et Gamora est tellement creuse ! On sait pas pourquoi elle trahit sa famille (parce que le mal, c'est mal, très probablement mais aux dernières nouvelles, t'étais avec les méchants et les méchants n'en n'ont rien à carrer), on sait pas pourquoi elle tombe amoureuse du héros, on sait pas, on s'en fout, elle est là pour faire joli ! Pour ce qui est de Rockett, tu en as déjà parlé, il n'est là que pour faire rire. Le mec dont j'ai pas retenu le nom est juste transparent. Heureusement que Groot était là, parce que c'est vraiment le seul pour qui j'éprouve de l'affection.
Ce qui est intéressant, c'est que le groupe des héros représente tous les genres d'être vivant : nous avons le mec de base blanc, puis la fille (sachez qu'être une fille est vu comme une particularité, ce n'est pas comme si 50% de la population était féminine), le noir (encore une fois, ne pas être blanc est une particularité), puis le représentant du genre animal et celui du végétal.

Alors oui, le film se prend pas au sérieux, soit. Il est drôle pour la plupart, soit. C'est beau, soit. Mais ça en fait pas un chef d'oeuvre, ça en fait juste un film de super héros devant lequel on débranche son cerveau parce qu'il n'est d'aucune utilité. Quand on gratte un peu la surface, on voit vite qu'il n'y a rien en-dessous, que le scénario est vu et revu et que les personnages sont creux et sans saveurs. (il me semble quand même avoir eu un espoir d'approfondissement psychologique des personnages à un moment du film mais ce n'était qu'un espoir)
Conclusion : atttendez-vous à un chef d'oeuvre du superficialité. Si l'humour vous parle, c'est bon, vous allez aimer. Sinon, vous allez bieeeeeen vous ennuyer.

Pour finir, je dirai juste une chose : chapeau à Karen Gillan qui arrive à rester sexy sans cheveux, bleue et robotique !
<3
(oui, je suis allée voir le film juste pour elle, taisez vous)

Amy

Messages : 550
Date d'inscription : 27/04/2011
Age : 20

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cinéma de Yokill: Les Gardiens de la Galaxie

Message  Yokill2B le Sam 30 Aoû - 0:37

Je te trouve très dure dans ton jugement Amy car visiblement, j'ai l'impression que nous ne nous attendions pas à voir le même film. En fait , j'ai l'impression que tu critiques le film non pas sur ce qu'il est, mais sur ce qu'il n'est pas. Les Gardiens de la Galaxie n'est ni Captain America, et encore moins le Dark Knight, il n'est pas là pour donner à voir un film de super-héros sombre, mature et torturé, mais pour s'amuser avec du fun, de l'action et des vannes, parfois faciles certes. C'est ce qu'on nous promettait et putain c'est ce qu'on a eu !!! Si vous attendiez autre chose du film, c'est qu'on vous l'a mal vendu ou que vous n'en avez pas compris les enjeux !

Au contraire, le film semble issu d'un âge d'or du blockbuster des années 80-90, rempli d'hommages et de références, et surtout respectant très bien les codes d'un genre qui a depuis longtemps fait ses preuves au cinéma: le space opera. C'est de là que semble venir ce soi-disant manque d'originalité que tu critiques: les personnages et l'univers sont pleinement des figures dignes des meilleurs space-opera. Tu ne me crois pas ? En ce cas je t'invite à revoir Star Wars ou Le Cinquième Élément, et reviens ensuite me dire que Star-Lord (Peter Quill de son vrai nom) est moins crédible en héros un peu looser qu'un Han Solo ou qu'un Korben Dallas ! Tu en veux encore ? OK !
Gamora est là pour les mêmes raisons que Leia dans Star Wars, Rocket est au même titre que Yoda un petit personnage drôle et guerrier, quant à Groot, il est tout simplement le cousin végétal de Chewbacca !
C'est donc un film qui fait preuve non pas d'un manque d'originalité, mais d'un respect immense pour les codes et l'imagerie d'un genre cinématographique trop peu présent aujourd'hui, car considéré comme appartenant au passé !

Et j'aimerais bien que l'on arrête de dire d'un film qu'il n'a aucun intérêt !!! Un film a TOUJOURS un intérêt putain ! En fait non, ils ont tous le même intérêt: nous divertir !!! Le cinéma est avant tout un art de divertissement !!! Que ce soit Citizen Kane, La Petite Sirène, Expendables ou Il reste du jambon ? (no fake, c'est un vrai film !), ils ont en substance, tous le même intérêt ! Arrêtons de dire d'un film qu'il est sans intérêt dès lors qu'il n'a pas la prétention ou l'ambition d'un Citizen Kane ou qu'il n'est pas propice à la plus profonde des masturbations intellectuelles ! (ce que certains essayent visiblement de faire même ici avec ce fameux parallèle fumeux "mère de Star-Lord/Gamora", auquel ils n'ont visiblement rien compris !)

Alors oui, je défendrais ce film contre une armée de haters en folie, car il est une véritable bouffée d'air frais dans le paysage blockbuster-esque actuel, et surtout dans le paysage Marvel, tant pis pour ceux qui n'ont pas compris ce que le film essaie de faire !

(PS: m'en fous, je reste sur Gamora pour la sexy-attitude, parce que merde, Zoe Saldana quoi !)

Yokill2B

Messages : 418
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 22
Localisation : Au bar d'Eddy à Saint-Mystère...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cinéma de Yokill: Les Gardiens de la Galaxie

Message  Amy le Sam 30 Aoû - 1:44

Je vais essayer de te répondre point par point parce que c'est une looooongue réponse XD

Yokill2B a écrit:Je te trouve très dure dans ton jugement Amy car visiblement, j'ai l'impression que nous ne nous attendions pas à voir le même film. En fait , j'ai l'impression que tu critiques le film non pas sur ce qu'il est, mais sur ce qu'il n'est pas. Les Gardiens de la Galaxie n'est ni Captain America, et encore moins le Dark Knight, il n'est pas là pour donner à voir un film de super-héros sombre, mature et torturé, mais pour s'amuser avec du fun, de l'action et des vannes, parfois faciles certes. C'est ce qu'on nous promettait et putain c'est ce qu'on a eu !!! Si vous attendiez autre chose du film, c'est qu'on vous l'a mal vendu ou que vous n'en avez pas compris les enjeux !
Honnêtement, si, je m'attendais à voir ce genre de film (mais, eh ! Ça ne m'empêche pas de critiquer); c'est juste que ça m'énerve de voir tout le monde s'émerveiller dessus en vantant son originalité. Ce film n'est original en rien.
Je ne lui reproche pas de ne pas être psychologique, il n'a certainement pas la prétention de l'être; c'est pas du tout le genre du film.
Je ne voulais pas non plus d'un héros "sombre, torturé et mature", je voulais juste des personnages crédibles. Maiiiiiiiiis c'est vrai que les films de ce genre ne s’embarrassent en général pas de personnages développés.

Au contraire, le film semble issu d'un âge d'or du blockbuster des années 80-90, rempli d'hommages et de références, et surtout respectant très bien les codes d'un genre qui a depuis longtemps fait ses preuves au cinéma: le space opera. C'est de là que semble venir ce soi-disant manque d'originalité que tu critiques: les personnages et l'univers sont pleinement des figures dignes des meilleurs space-opera. Tu ne me crois pas ? En ce cas je t'invite à revoir Star Wars ou Le Cinquième Élément, et reviens ensuite me dire que Star-Lord (Peter Quill de son vrai nom) est moins crédible en héros un peu looser qu'un Han Solo ou qu'un Korben Dallas ! Tu en veux encore ? OK !
Gamora est là pour les mêmes raisons que Leia dans Star Wars, Rocket est au même titre que Yoda un petit personnage drôle et guerrier, quant à Groot, il est tout simplement le cousin végétal de Chewbacca !
C'est donc un film qui fait preuve non pas d'un manque d'originalité, mais d'un respect immense pour les codes et l'imagerie d'un genre cinématographique trop peu présent aujourd'hui, car considéré comme appartenant au passé !

Et là on se rend bien compte que je ne fais pas trop partie du public visé parce que je n'ai jamais trouvé Star Wars exceptionnel (j'évite de le dire en général, sinon je me fais massacrer). Donc oui, ce film respecte beauuucouuuuup les codes de ce genre; le problème c'est quand on respecte trop les codes, on fait du vu et revu, comme ce film. Respect trop important des codes = pas d'originalité en fin de compte. Tu le dis toi-même, les personnages sont les mêmes. Ne va pas me dire que ce n'est pas du manque d'originalité.

Et j'aimerais bien que l'on arrête de dire d'un film qu'il n'a aucun intérêt !!! Un film a TOUJOURS un intérêt putain ! En fait non, ils ont tous le même intérêt: nous divertir !!! Le cinéma est avant tout un art de divertissement !!! Que ce soit Citizen Kane, La Petite Sirène, Expendables ou Il reste du jambon ? (no fake, c'est un vrai film !), ils ont en substance, tous le même intérêt !

C'est vrai que pour ce qui est de divertir, ce film y arrive assez bien à partir du moment où tu accroches à l'humour. Mais c'est pas une raison pour négliger le scénario ou les personnages ! Surtout ces derniers d'ailleurs, il est plutôt connu que si les personnages sont bons alors 80% du boulot est fait. Sauf que ce sont toujours les mêmes personnages qui changent de look dans chacun de ces films et qu'à force, ce sont devenus des stéréotypes creux qui n'ont plus franchement d'intérêt.

Arrêtons de dire d'un film qu'il est sans intérêt dès lors qu'il n'a pas la prétention ou l'ambition d'un Citizen Kane ou qu'il n'est pas propice à la plus profonde des masturbations intellectuelles ! (ce que certains essayent visiblement de faire même ici avec ce fameux parallèle fumeux "mère de Star-Lord/Gamora", auquel ils n'ont visiblement rien compris !)
Wowowoh, du calme mon ami. Déjà, le terme "masturbation intellectuelle" rabaisse assez violemment la notion de réflexion (et aussi celle de masturbation d'ailleurs mais c'est pas le sujet) et c'est quelque chose qui m'exaspère fortement. Pourquoi tout le mode semble penser que c'est chiant de réfléchir ? Faudrait un peu sortir des solutions de facilité de temps en temps !
Ensuite, pour le parallèle mère/Gamora, c'est clair que l'intention n'était pas celle que j'ai mentionnée; c'est juste que c'était un peu maladroit dans le sens où on peut interpréter la chose autrement.

Alors oui, je défendrais ce film contre une armée de haters en folie, car il est une véritable bouffée d'air frais dans le paysage blockbuster-esque actuel, et surtout dans le paysage Marvel, tant pis pour ceux qui n'ont pas compris ce que le film essaie de faire !

Je ne suis pas une hater.
Je ne pense pas qu'il essaie de faire grand chose d'exceptionnel; il fait un grand truc avec des combats, de la bonne musique, des beaux décors et des blagues. C'est assez clairement un film qui plait à la majorité et qui est fait pour. Et encore une fois, je ne dis pas que le film est nul (ou qu'il ne vaut rien), juste que ce n'est pas le grand chef d'oeuvre que vantent les critiques en général. Au risque de me répéter, c'est un film à regarder pour se distraire sans ses neurones. (et je ne dis pas qu'il est moins bien que ceux où on a besoin de son cerveau en état de marche, c'est juste autre chose)
Après, je ne regarde peut-être pas assez de blockbusters et les critiques que je fais à ce film sont applicables au genre en lui-même, je pense. Ce n'est certainement pas mon type de film préféré et c'est sûrement pour ça que j'ai moins accroché que toi. Je donne juste mon avis.

(PS: m'en fous, je reste sur Gamora pour la sexy-attitude, parce que merde, Zoe Saldana quoi !)
Alors là, c'est la guerre ! KAREN GILLAN !

Amy

Messages : 550
Date d'inscription : 27/04/2011
Age : 20

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cinéma de Yokill: Les Gardiens de la Galaxie

Message  Yokill2B le Sam 30 Aoû - 2:50

Là, il est sûr que si le postulat de base du film ne t'attire pas dès le départ, il est très difficile pour toi d'y adhérer (et ne t'inquiète pas, je ne te massacrerais pas pour Star Wars, je ne suis pas du genre à clouer quelqu'un au pilori quand il n'aime pas un film unanimement reconnu comme un chef d'oeuvre).

Mais je pense avoir compris le problème. Le film t'a été survendu. Moi aussi, j'en ai entendu parler pendant des mois comme d'un truc génial (pas un chef d’œuvre non plus, n'exagérons rien), et j'étais très curieux de voir ce qu'il en était, et si le film tenait ses promesses.
MAAAAAAAAIIIIIISSS même s'il les tient, il y a un ÉNORME détail que je ne néglige jamais dans ces moments là:

Les Gardiens de la Galaxie est un film MARVEL. Adapté d'un comics donc. Et je ne regarde pas une adaptation de comics avec la même exigence qu'un film "lambda", car si le matériau de base me plaît, il ne reste que peu à faire du point de vue purement cinématographique pour me contenter. Ces films, je ne les regarde pas comme je regarderais un film "plus sérieux". JE SAIS que ce sont des films faits pour nous montrer de l'action, des vannes bien lourdes, de l'action, des beaux plans et de l'action.

Si le film fait ce qu'il a à faire avec son matériau de base, c'est à dire divertir, tout en étant correct cinématographiquement, pour moi, cela en fait immédiatement un bon film. Après, pour ce qui est des personnages, ici, ça n'est clairement pas l'essentiel. On ne développe pas un background entier pour 5 personnages principaux d'un coup avec un seul film de 2 heures. En fait, tu fais ici la critique que tu aurais probablement faite à Avengers s'il était sorti directement, sans même introduire ni Iron Man, ni Captain America, ni Thor, ni Hulk. Ces derniers sont tous des super-héros qui fonctionnent chacun de leur côté, Avengers n'étant, dans les comics et dans les films, qu'un prétexte à les réunir tous.
Les Gardiens, eux, sont pensés comme une équipe à part entière, qui ne fonctionne que comme ça, et où l'individualité trop poussée des personnages n'a pas sa place. Aucun personnage n'est creux, chacun est juste une petite partie d'un ensemble. Si tu demandes à un quidam dans la rue quel Avenger il préfère, il te répondra Captain America ou Iron Man, mais il aura des raisons de le faire, car ces personnages sont développés individuellement dans leurs films. Demande pour les Gardiens, et tu as de grandes chances de t'entendre répondre Rocket, mais pourquoi ? Parce qu'il est drôle ? ou Groot parce qu'il est touchant ? Mais ceux-là ne tirent ces effets que du fait qu'ils sont en décalage avec les autres, s'ils étaient seuls, cela ne marcherait pas.
Tu as entièrement raison de vouloir développer les personnages, c'est essentiel à un bon film. Mais dans une adaptation, il faut le faire en restant fidèle au matériau d'origine (c'est bien ce que clament haut et fort tous les puristes qui ne savent pourtant pas juger une adaptation), et ce même si cela implique de développer une équipe, plutôt que 5 personnages individuellement.

Et là, cela marche très bien. Pourquoi Drax est-il dans les Gardiens ? Car il veut venger la mort de sa femme et sa fille en sauvant la galaxie ! Pourquoi Gamora est-elle dans les Gardiens ? Car elle veut protéger la galaxie de Ronan et Thanos ! C'est peu, certes, mais ça suffit pour donner un légitimité aux Gardiens en tant qu'équipe, et pas en tant que simple rassemblement de héros.

Après évidemment, si tu n'es pas réceptive au délire du film, c'est un autre problème. Mais laisse tout de même une chance au film en te posant la question de savoir pourquoi cela a-t-il été fait comme ça et pas autrement.

PS: Karen Gillan a joué dans cette grosse merde d'Oculus, de Mike Flanagan, et je sais qu'elle va s'attirer les voix de tous les fanboys (et fangirls) de Doctor Who, ce qui suffit donc pour moi à la disqualifier. GAMORA RULES !!!

Yokill2B

Messages : 418
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 22
Localisation : Au bar d'Eddy à Saint-Mystère...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cinéma de Yokill: Les Gardiens de la Galaxie

Message  Mama le Ven 5 Sep - 0:13

Félicitations, j'ai l'honneur de décerner à ce topic le prix du débat le plus intense!
A mon tour d'ajouter mon grain de sel... Twisted Evil

Je plussoie (presque) tout ce qu'a dit Yokill! Ce film est mon préféré de tous les films Marvel, et pourtant, il y avait du niveau avec le 1er Iron Man. Et le 2ème n'a jamais existé...
Je pense qu'il cristallise parfaitement l'esprit Marvel : sans entrer dans un nouveau débat, je suis plus fan de DC parce que je trouve leur univers plus sombre, etc, mais je trouve Marvel beaucoup plus fun! Ils se prennent moins au sérieux et ça se ressent tout à fait dans ce nouveau film.

J'ai adoré du début à la fin : le film est parfaitement bien dosé, mêlant humour et action de façon jouissive.
Spoiler:
Le meilleur exemple est la scène de tension finale où le méchant est sur le point de triompher quand il est interrompu par Star-lord qui se met à danser... Il faut le faire! Laughing
L'univers est MAGNIFIQUE, on voit qu'ils se sont lâchés sur les décors et qu'ils ont eu beaucoup de liberté! Ça fait plaisir de sortir de l'environnement terrestre qu'on a l'habitude de voir, quel bonheur!! =D

Là où je ne suis pas d'accord avec Yokill, c'est quand tu dis que Rocket n'est là que pour faire le show... Certes, c'est un personnage comique, toujours à faire des blagues, mais pour moi c'est une façon de se rendre intéressant et d'exister autrement que par le fait d'être un raton laveur qui parle. D'aileurs, il le dit dans le film :
Spoiler:
Je ne me souviens plus du passage exact mais tu vois qu'il a subi des expériences qui l'ont conduit à devenir ce qu'il est, et il dit à peu près "je n'ai pas demandé à être reconstruit des centaines de fois pour devenir un animal de foire" (c'est l'idée). Finalement, son tempérament blagueur nous fait presque oublié que c'est une "aberration expérimentale"...

Par contre, comme tu dis, le gros point négatif du film est le méchant, sans intérêt et sans réelle motivation. Ronan me fait un peu penser à Malekith dans Thor 2, le genre de type à avoir des problèmes de self-control... "Je veux détruire l'univers MOUAH AH" n'est pas vraiment un objectif crédible.

Et je pense que ce film a fait un vrai travail de réflexion sur les groupes de super-héros. Il y a beaucoup d'introspection et d'auto-critique, le film se moque de lui-même ce qui plutôt rare dans ce genre de film!

Finalement, je trouve que ce qui représente le mieux ce film, c'est cette phrase de Star-lord quand Rocket lui demande pourquoi il veut sauver l'univers : "parce que je suis un des idiots qui vit dedans!"

Mama
Vétérane de l'antique forum qui fait penser à Bohemian Rhapsody car Mamaaaa Ouhhouhouuuu !

Messages : 1723
Date d'inscription : 30/08/2010
Age : 22

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Cinéma de Yokill: Les Gardiens de la Galaxie

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 2:30


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 :: Le flood :: Le flood

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum