Les rêves

 :: Le flood :: Le flood

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les rêves

Message  Sakon le Mar 21 Déc - 0:56

Wow, un sacré condensé d'atrocités là en effet.
C'est l'genre de cauchemars qui font du bien quand ils s'arrêtent...
avatar
Sakon
Vil Gamer membre du cercle des littéraires philosophes et dépressifs

Messages : 1679
Date d'inscription : 06/10/2010
Age : 24
Localisation : PAL

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rêves

Message  sakuradu69 le Mar 21 Déc - 1:31

et encore j'ai pas écrit la partie où la police a mis des caméras dans la maison de Sarah pour trouver des preuves -_-'
c'était horrible, viol en direct c'est pas génial c'est atroce pale
avatar
sakuradu69

Messages : 1181
Date d'inscription : 29/08/2010
Age : 26
Localisation : Dans mes rêves

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rêves

Message  Azerty Uiop¨ le Mar 21 Déc - 1:32

Quel rêve horrible! pale
avatar
Azerty Uiop¨
Tueuse de Tablettes de chocolat innocentes et pures qui ne mérite que la mort !
Tueuse de Tablettes de chocolat innocentes et pures qui ne mérite que la mort !

Messages : 1114
Date d'inscription : 29/08/2010
Age : 21
Localisation : Supercalifragilisticexpialidocious!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rêves

Message  Azerty Uiop¨ le Sam 25 Déc - 23:54

Double post, j'ai fait 2 rêves cette nuit...

Le premier est assez cauchemardesque... J'étais dans une station de ski, sauf qu'il n'y avait pas que des skis mais ausii des maneges, des attractions diverses et des stand de peche au canard, de tir, etc. Il n'y avait presque que des enfants dans la station, seulement deux adultes pour une centaine de mineurs entre 4 et 16 ans plus ou moins.
Tout à coup, la station explose Après l'explosion, il y a des décombres et des ruines partout, et aussi beaucoup de neige. Etonnament, il y a beaucoup de blessés mais pas beaucoup de sang.
Je me leve, un peu étourdie, et a côté de moi je remarque un garcon qui me dit qu'il n'y a pas de sang car il fait trop froid pour qu'il coule. Et il ajoute:
- Regardez, moi, par exemple, j'ai perdu mes deux mains mais je ne saigne pas du tout.
Et il me montre ses mains, ou plutôt sons absence de mains. Je lui dit qu'il faut vite qu'il prévienne quelqu'un pour aller à l'hopital mais il refuse et me propose de plutôt regarder l'état de mes propres mains. Du coup j'enleve mes gants et je vois que mon mon auriculaire droit tombe avec le gant! Je crie et je lui dit que j'ai vu des adultes avant l'explosion et qu'il faut qu'on aille tous les deux les avertir de nos blessures. Lui a l'air de s'en moquer completement mais il m'accompagne pour me faire plaisir. On arrive devant les adultes, deux femmes, mais autour d'elles il y a déjà tout un tas de jeunes ou d'enfants qui leurs posent des questions. A la fin, elles sont si occupées qu'elle annoncent que tout le monde n'a qu'a ce mettre en file pour pouvoir noter les noms, les prénoms et les possibles blessures de tout le monde. Je me dit que finalement, je ne saigne pas et que je pourrait les aider, mais elle refusent car elles croient que je veux passer avant les autres.

Mon deuxieme rêve est plus gai mais tout aussi bizarre. Il se passe dans mon école. C'est la fête. Tout le monde est en train de chanter, de danser, et il y a la musique à fond. Je suis avec une fille que je ne connais pas mais qui dans mon rêve était une amie, on rigole et on s'amuse à donner des noms débiles à tous les gens qu'on croise dans les couloirs, du genre "Toi, tu t'appelles Bruce" ou 2Et celle-la, elle s'appelle Souriis!" Les noms deviennent de plus en plus bizarre, Chaise, Ampoule, bref ce genre de choses.
Puis, dans ma classe, je rencontre un grarcon qui ne s'amuse pas du tout, il a l'air de s'ennuier totalement. Ma copine me dit:
- Et lui, dans 10 ans,il pourra être ton neveux!
- Oui. On va l'appeler comment?
Et comme la musique qui passe c'est Paparazzi de Lady Gaga ( Mad ), on décide de l'appeller Paparazzi.
Apres, on parte dans un grand délire... On crie 2D'ailleurs, tout le monde est comme lui! Tout le monde s'appelle Paparazzi!"
On prens alors un grand collier extremement long, le même que celui le l'énigme du collier dans les "enigmes de l'inconnue" des défis du professeur Layton (dans le destin perdu). On tourne autour des gens en hurlant "vous vous appelez Paparazzi! Tous! Toi aussi!!! Et toi aussi!!..."
A la fin, on est tellement passées autour des gens en trainant le collier qu'on a créé un énorme noeud en forme de boule, avec tout le monde coincé dedans. La boule roule, roule, et finalement quelqu'un la pousse par la fenetre et tout le monde tombe...

Voilà, c'est un peu bizarre non?
avatar
Azerty Uiop¨
Tueuse de Tablettes de chocolat innocentes et pures qui ne mérite que la mort !
Tueuse de Tablettes de chocolat innocentes et pures qui ne mérite que la mort !

Messages : 1114
Date d'inscription : 29/08/2010
Age : 21
Localisation : Supercalifragilisticexpialidocious!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rêves

Message  sakuradu69 le Dim 26 Déc - 7:41

très bizarre
moi aussi j'ai fait un cauchemar cette nuit

J'étais une spécialiste des dinosaures, je connaissais les noms, s'ils étaient carnivore ou non, sur le bout des doigts.
J'étais avec des amis, on parlait et on visitait un batiment avec des dinosaures. on en voit un hors de sa cage et tout le monde panique meme moi (étonnant d'ailleurs pour ce que je suis normalement) j'ouvre une cage pour qu'il rentre à l'intérieur et sans le faire exprès je lache la porte, je la rouvre vite et le dinosaure me regarde et entre dans la cage et je referme vite.
On continue la visite et je vois un professeur (qui me connait depuis que je suis enfant et nous poursuivons la visite. Ensuite on va dans un bureau, on laisse la porte ouverte et on parle. Je lui parle de moi et puis dès que j'ai fini de parler, il me demande quand j'allais avouer mes sentiments à l'homme que j'aime. Je lui dis que je ne dirais rien et il continue à dire qu'il va falloir que je lui dise, qu'il doit savoir. A ce moment-la, cet homme (Michael) arrive et au lieu d'un bonjour on a le droit à "qui doit dire quoi à qui?", je lui dis rien du tout a personne, et que je dois m'en aller et je pars. Je me retrouve dans une cantine à manger un repas que j'ai surement du ramener de chez moi et la le cuisinier m'engueule parce que je mange mon repas et pas le sien et que c'était un peu trop tot sachant que c'était l'heure de manger. Je lui achète un yaourt et un fromage mais je donne pas d'argent, (ce que je sais c'est que les 2 coutait 2,40€), je met les 2 produits dans ma poches et je sors de la cantine et la je vois Michael et Emilie sa fille de 6 ans arrivés. Emilie me voit et me saute dans les bras. Michael et moi parlons et je donne mon yaourt à Emilie. On est dehors et on se fait attaqué par des gens. J'ai le pouvoir de sauter trè haut alors on évite ses gens, des amis sont dans le meme alors on s'entraide, on saute sur les toit du batiment l'un des toits est très haut mais j'arrive à hisser tout le monde la-haut. quand on fut débarrassé des gens, nous nous faisions attaquer par un T-Rex (très étrange, qu'on est ramené cette bête ici) on court, on se cache, on court...
Ensuite, on décide de passer par un passage pour semer le T-Rex, on descend des escaliers, à un moment l'homme devant moi se prend le mur qui se trouvait en face parce qu'il allait trop vite. Il continue de descendre cet esclier bizarre, puis dès que je me retrouve en bas, j'avais perdu de vue Michael, sa fille et les autres, de plus il fallait lever un mur pour passer. Je décide de faire demi-tour. Tout est calme, le T-Rex a disparu alors je sors et je retourne au enclos. Quelques heures plus tard je retrouve Michael et Emilie. Je formais un groupe de personne pour traquer le T-Rex. Je sortis des fusils anesthésiants pour endormir le T-Rex, tandis que les autres s'occuperont des autres dinosaures carnivores. Quelques temps plus tard, le T-Rex fut anesthésié en enfermé dans une cage près à embarquer un paquebot pour rentrer chez eux. Michael me confia Emilie et partit je ne sais où. Pendant ce temps, nous nous faisons attaquer par des dinosaures plus cinglés les uns que les autres. Je courais avec Emilie pour ne pas mourir. Son père arrive à la rescousse et nous repartons tout les 3 dans un endroits où on sera en sécurité. Une fois arrivé, Michael va téléphoné et Emilie et moi discutons. Elle me dit qu'elle aimerait que je sois sa maman. Je lui explique que pour cela son père et moi devions sortir ensemble, je lui explique ce que je recherche chez un homme (elle comprend bien cette petite ^^) "qu'il soit doux, gentil, attentionné, qu'il m'aime et d'autres choses" et lui dis que son père n'est pas comme ça. (surtout qu'il écoutait la conversation depuis qu'on parlais de ça.) Ensuite, je laisse Emilie et Michael vient me parler. Puis je pars, et je vais travailler.
Mon travail consistait à vérifier que tout les dinosaures soient dans des cages pour pouvoir être embarquer à bord des paquebots. On commençait d'abord par les carnivores. Quand nous pensions que tout les carnivores étaient tous dans les cages, je vérifiais qu'ils allaient être embarqué dans des camions pour aller au port.
La journée était finie et il fallait tous rentrer chez soi pour la nuit. Michael et Emilie me demandèrent d'aller chez eux pour la nuit alors j'accepta. Je m'installa sur le canapé pour la nuit. Le jour était levé, je me levais et après une bonne douche j'annonçais que je devais y aller,tout les 2 me harcelaient pour que je reste boire un café avant de partir et j'accepta aussi. Puis je partis. Quelques temps plus tard, ils me rejoignaient et un T-Rex nous attaqua. Nous courons nous cacher. Emilie était avec un ami et Michael et moi étions tout les 2, le T-Rex nous poursuivait. On se cacha et m'annonça qu'il allait faire diversion pour qu'on puisse anesthésier le T-Rex, il m'embrassa et m'avoua qu'il m'aimait et il partit. Je récupère Emilie et nous courons chercher un fusils anesthésiant. En chemin, je vois le T-Rex bouffer quelqu'un et je croyais que c'était Michael. Je pris le fusils et courus jusqu'au T-Rex et je lui tire dessus, il s'effondre sur le sol et nous l'enfermons dans une cage. Quand Michael revint, Michael vint vers moi, nous parlons puis il m'embrassa. Emilie se trouvait pas très loin et nous vit. Elle courut vers nous toute heureuse. Je leur dis que je dois aller finir mon travail et ils me laissent partir mais ils vinrent me rejoindre peu de temps après. Emilie fut émerveillée de me voir avec les dinosaures herbivores. Quand certains dinosaures n'en faisaient qu'à leur tete pour entrer dans la cage. Je posais mes papiers et je m'appochais d'eux avec de l'herbe ou des carottes. Ceux-ci étaient ravis et me suivaient jusqu'à la cage et y entraient sans rechigner. Emilie me demanda si ces dinosaures allaient me manquer, je lui répondait oui, et que j'aimerais bien aller les voir dans leur habitat. Michael commença à me dire qu'il ne me voulait pas la-bas et une dispute éclata. Je dis au revoir à Emilie et j'annonça que j'avais du boulot et je m'éloignais d'eux. Emilie était triste, elle engueula son père avant de partir en courant et elle tomba dans un enclos où se trouvaient des Vélociraptors oubliés par les collègues et par moi-meme. Elle hurlait de peur et un collègue cria qu'il y avait un petite fille dans l'enclos des Vélociraptors. Je me précipita au bord de l'enclos et vit Emilie adossée contre le mur en train de pleurer et trembler. Je pris un oeuf de Vélociraptor et 1 morceaux de viande que je mis dans ma poche et j'entrais dans l'enclos moi aussi. Michael arriva en courant, paniqué de nous voir, Emilie et moi dans l'enclos des Vélociraptors. Je marchais calmement et me posta devant la petite fille alors qu'ils arrivaient. Je dis à Emilie de rester calme qu'elle n'a rien à craindre parce que je la protège. Je m'agenouille, sors l'oeuf, le pose devant eux et j'attend. Le 2eme dinosaure me renifla, un collègue dit à Michael que le vélociraptor ne savait pas quelle viande fraîche choisir, ce qui le paniqua de plus en plus. Je sortis le morceau de viande et le posa aussi parterre devant lui, Michael jeta d'autre morceau dans l'enclos pour les éloigner. L'un de mes collègues lui dit d'arreter qu'ils pourraient avoir besoin de cette viande plus tard. Je me releva et prit Emilie dans mes bras et la tendit à mes collègues pour qu'ils la récupèrent, je m'assurais que les dinosaures n'étaient pas par ici avant de prendre le meme chemin pour remonter à l'aide d'une corde.

Je crois que je ne vais plus regarder Jurassic Park a partir de maintenant XD
avatar
sakuradu69

Messages : 1181
Date d'inscription : 29/08/2010
Age : 26
Localisation : Dans mes rêves

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rêves

Message  Azerty Uiop¨ le Dim 26 Déc - 7:50

Très étrange effectivement!
avatar
Azerty Uiop¨
Tueuse de Tablettes de chocolat innocentes et pures qui ne mérite que la mort !
Tueuse de Tablettes de chocolat innocentes et pures qui ne mérite que la mort !

Messages : 1114
Date d'inscription : 29/08/2010
Age : 21
Localisation : Supercalifragilisticexpialidocious!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rêves

Message  Yaya le Lun 3 Jan - 6:09

j'ai fais un rêve juste affreux cette nuit:
tous commence, ma mère est morte, je ne sais comment (ça commence bien), forcément, toute ma famille est désespérée. Environ un an après sa mort, on entend aux infos, qu'une sorte de médicament vient d'être inventé, il permet de faire revivre les morts! Tout de suite, on pense à faire "ressuciter" ma mère. Mais, tout d'abord, on doit récupérer sont corps, et là, j'ai une scène extrèmement précise, où je me vois déterrer ma mère, ouvrir les cercueuil et tout et tout (j'en ai encore des frissons!)...
Bien sûre, c'est la folie dans le monde, une tonne de gens sont réssucité, en particulier... Michael Jackson! (je suis pas une grande fanne, mais en tout cas il a fais une bref apparition aux info dans mon rêve). Donc, c'est la joie, tout le monde se retrouve, c'est génial! mais, environ 3 jours après la résuréction de ma mère, elle tombe gravement malade, les médecins nous informe que le médicaments de résuréction a un problème. Enervée, je leur cri:
"ne me dites quand même pas, qu'elle va encore mourrir dans... trois mois!
-si, c'est exactement ça!"me répond un médecin
Et là, c'est juste horrible, je me prépare à perdre ma mère une deuxième fois. Je me retrouve en tête à tête avec elle:
"-mais, si tu meurs, on pourrais encore te ressussiter! on devrait faire ça tous les 3 mois, mais au moins, tu resterais avec nous!
-Non, c'est impossible, je ne peux pas mourrir tous les trois mois... je ne veux pas!
-mais... pourquoi?
-parce que ça me fais mal!
-comment ça?
-quand tu meurs, ça fait affreusement mal... tu souffres, et tu ne peux rien faire, à part fermer les yeux, et attendre...
-et après (c'est vrai, il y a quoi après la mort?!)
-après... rien....
3 mois plus tard, ma mère meurt, ma mère peind beaucoup, et beaucoup de ses peintures sont accrochées aux murs de mon appart'(environ une 20aine en tout), et là, je me vois avec ma famille, à tous les décrocher, un à un, et on se demende ce qu'un va en faire.
le rêve se finit comme ça, le pire dans cette histoire, c'est que ce matin, j'étais persuadée qu'elle était morte! J'étais donc super contente de la voir au petit déjeuné! Very Happy
avatar
Yaya
Fanartiste que je soupçonne d'emprunter de la «farine» à Delarue pour créer ses BD !

Messages : 638
Date d'inscription : 30/08/2010
Age : 23
Localisation : tiens, cette question me rappelle une enigme...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rêves

Message  Azerty Uiop¨ le Ven 21 Jan - 5:27

Il est triste ton rêve Yaya...

Moi, ça fait pas mal de temps que je n'ai plus posté de rêves,j'ai eu le temps d'en faire plusieurs.

REVE 1:

Celui-ci est assez effrayant même si il parrait bète expliqué comme ça...
En fait, j'étais postière et on m'avait chargée d'apporter un colis au diable, qui vivait dans un maison. Donc je me dirige vers la maison et j'entre (la porte était ouverte). L'intérieur était déjà assez effrayant: il n'y avait aucun meubles et les murs étaient recouverts d'une sorte de glace tiède qui glissait. Il n'y avait pas de flammes ni rien mais la lumière était orangée, les murs gris et le sol en métal noir et très froid (je ressentait vraiment le froid du sol et la tiedeur des murs).
Je m'avançait dans un couloir jusqu'à arriver dans une salle parfaitement cubique, toujours sans meuble, et le diable est au milieu. Il ressemblait à un homme, en un peu pluis grand et surtout on aurait dit que sons visage avait un peu fondu, comme une bougies, avec les yeux un peu décalés, les nez de travers et une oreille plus grande que l'autre. Ca le rendait franchement effrayant. Bref, je suis entrée dans la salle et l'ai informé pour le colis. Il l'a pris et l'a ouvert: il y avait un GSM dedans. Ca ne semblait pas lui faire plaisir, au contraire il était furieux! Tellement furieux qu'il se métamorphosa un une sorte de chevre toute noire, avec un museau en forme de tube et une bouche tout à fait ronde pleine de dents tout le long du cercle. Moi effrayée, je lui dit précipitemment que je devais poursuivre ma tournée et j sortit en courrant, il me poursuivait dans touts les couloirs. Je suis sortie de la maison et ai fermé la porte, en me retournant je l'ai vu vociférer par la fenetre. J'ai continué à courrir dehors, completement effrayée, puis je me suis réveillée.

REVE 2

Par comptre celui-ci est plutôt marrant:
Je devais partir en voyage en avion, on était dans un bus pour aller à l'aéroport. Le problème c'est qu'il n'y avait pas assez de place dans le bus, tout le monde était très serré. On chantait plein de chansons différentes, pourtant la plupart des voyageurs étaient des adultes.
Enbfin, nous arrivons devant l'avion, qui était encore plus petit que l'avion et tout sale, mais on y rentra quand même très joyeusement car nous étions heureux de partir en voyage. J'étais assise à l'avant de l'avion, si bien que je voyais le cok-pit et le "parre-brise", qui était pleine de feuilles et de boue. Le chauffeur y apparut soudainement, tout le monde l'applaudit à tout rompre: ensuite il s'assit sur son siege et dit qu'il ne pouvait pas décoler si on n'était pas très silencieux, car il avait besoin de concentration. Il ajouta qu'en plus l'avion était capricieux, que par exemple aujourd'hui il n'avait pas voullu se laver.
Grand silence. Le conducteur fit un, deux, trois essais, nous annonça qu'il n'avait pas l'habitude de faire décoller des avions, et enfin, parvint à le faire décoller... et à le faire se crasher, quelques metres plus tard, dans une maison en bois! Le posseseur de la maison en sortit, furieux, en disant que s'était déjà la troisieme foi... Et voilà, je me suis réveillée.


REVE 3

Un petit rêve court:
J'étais dans un restaurant, avec ma famille. Ma mére insistait pour que je mange des cuisses de grenouilles, elle y tenait énormément, mais moi je revais de manger une choucroutte. A la fin, très énervée, maman me hurle qu'il faut que je mange de cuisses de grenouille, puis elle ouvre son sac, et il y a des tas de grenouilles qui en sortent et se jettent sur moi, elles entrent dans ma bouche, dans mes oreilles, dans mon nez... Puis je me réveille.

REVE 4:
Je devais aller à l'école, mais à chaque fois que j'arrivais devant les portes de mon école, je réalisait que j'avait oublié quelque chose chez moi et je devais retourner le chercher, j'ai ainsi fait plein d'allez-retour. A la fin, je me suis dit qu'en voiture ça irait plus vite, j'ai donc sauté dans une sorte de voiture Lotus. Immédiatement, il y a eu une alarme vol. la voiture c'est mise à briller et à changer de couleur, je me suis vite écartée... Et encore une fois je me suis réveillée.
avatar
Azerty Uiop¨
Tueuse de Tablettes de chocolat innocentes et pures qui ne mérite que la mort !
Tueuse de Tablettes de chocolat innocentes et pures qui ne mérite que la mort !

Messages : 1114
Date d'inscription : 29/08/2010
Age : 21
Localisation : Supercalifragilisticexpialidocious!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rêves

Message  sakuradu69 le Sam 22 Jan - 11:35

un peu bizzarre et effrayant vos rêves

J'étais avec des amis en vacances au bord de la mer et on s'amusait. On était accroché à des parachutes et dès qu'on était pret on s'envolait, mais yavait pas de bateau. A un moment je commence à m'envoler et là un soucis avec le haut de mon maillot de bain. Je redescend et puis le noir total. Je me réveille dans une chambre, allongée dans un lit avec des vêtements à la place de mon maillot de bain. Je me lève et je ne comprend pas où je suis jusqu'au moment où un homme rentre dans la chambre et me fait sortir en vitesse. On monte dans une voiture et on s'en va. Sur le chemin de l'endroit où il nous emmène il enlève d'autres filles. On dort chez des gens, on reprend la route. Parfois il essaye de nous violer mais on résiste comme on peut, et en voyant qu'il ne peut rien faire il arrète. Notre enlèvement dure des jours et des jours presqu'un mois. Puis un jour, on arrive dans une ville je m'exclame : "Je connais cet endroit j'y suis déja venue" (déja vu cet endroit dans un autre rêve), on entre dans un appartement bizarre et on s'installe au rez-de-chaussée. Je vois des escaliers et me diriger vers eux. Je monte à l'étage et je regarde un peu en restant près de la rambarde, puis je regarde dans les escaliers et je le voit monter. Je visite un peu les lieux avec l'autre qui me surveille. un homme (celui qui habite l'appartement) me voit mais ne dit rien, je le regarde en essayant de lui faire comprendre que je veux pas retourner avec cet homme, mais il ne comprend pas. Mon kidnappeur m'attrape par le bras et me fait redescendre.
On retourne dans la voiture et on va à la fête du village. Je sors de la voiture et je tombe à terre comme si j'étais inconsciente.
Quelques minutes plus tard, je me relève. Je ne sais pas ce qui c'est passé mais je pars en direction de la ville et je me retrouve en face de mon ravisseur. Je lui dis "C'est fini, je ne vous suivrais plus. Vous pouvez me tuer si vous voulez. Je n'ai rien a perdre contrairement à vous". Il n'apprécie pas mes paroles et sort une ceinture. Il me fouette le dos jusqu'à que je m'évanouisse.
Je me réveille dans un hôpital, allongée sur le dos, avec une douleur horrible qui m'empêche de me relever un peu. Un de mes amis est là et me dit de ne pas bouger parce que je risquerais de me faire mal. Je ne l'écoute pas et la douleur devient plus forte. Je reste allongée dans ce lit, il me tient la main et me dit que ça va aller. Ma famille vient me rendre visite, ils sont tous triste de me voir dans cet état et je leur demande de ne pas revenir me voir pendant que je serais dans cet hôpital et ils accèptent. Mes amis viennent me voir tout les jours, lui est là presque tout le temps, il passe ses journées près de moi. Au fil des jours, les douleurs disparaissent. Je peux dormir sur le coté, puis sur le dos mais je dois faire attention. Dès que je fus guérit, je me rendis au village où j'étais allée avant de me retrouver à l'hôpital. Les habitants avaient organisé une fête en mon honneur. J'embrasse mes amies. Plus loin, je le vois, seul dans son coin. Mon amie me dit qu'il s'était énormément inquiété pour moi, qu'il m'aimait et qu'il avait vraiment eut peur. Je les laisse pour aller le rejoindre. On parle et je le remercie d'être resté près de moi tout ce temps et je l'embrasse en lui avouant mes sentiments. Tout le monde crie de joie en nous voyant. On s'éloigne et on parle. Je lui explique ce que j'ai vécu pendant tout ce temps, qu'il n'y aura pas de justice pour nous les filles enlevées par cet homme. Les filles et moi le savions, il ne se laisserait pas faire. Il nous avait dit que s'il se faisait attraper il se suiciderait, il ne pouvait pas aller en prison. Puis mon téléphone sonne, je répond et ma mère me dit que le jeune homme qui m'accompagne à l'air charmant mais qu'elle aimerait bien que je le laisse un peu pour venir les voir. Je raccroche et lui dis que je dois voir ma famille, il comprend. Un bisous et je rejoinds ma famille. Je retrouve ma famille et une amie d'enfance.


je continu sur mon message

Cette nuit j'ai rêvé que j'étais à la cantine avec ma copine de classe. En sortant du lycée, on voit une boulangerie et on se dit qu'on a encore de la place pour un pain au chocolat ou une torsade au chocolat. Donc on y va et après les avoir acheté, on se retrouve à l'entrée de la maison de mes grand-parents. On mettait un plan en place pour que ma tante fasse quelque chose. Je dis que j'allais faire genre de partir et je descendrais vers la borne à incendie en face dans notre lotissement et on est d'accord donc je pars. Chose que j'aurais jamais du faire. Arrivée vers la borne je continue à avancer un peu et une camionnette bleue arrive et l'homme au volant ouvre sa porte et s'exclame avec un sourire qui ne donne pas confiance :"Joyeux anniversaire Aurélie!" Je ne le connais pas mais lui me connait. Je commence a faire demi tour mais en le regardant pour ne pas qu'il m'attrape par derrière. Il m'appelle encore et encore en demandant de le rejoindre. Puis je passe derrière la borne à incendie et je le surveille toujours en appelant la police avec mon portable. Je leur donne l'adresse et je raccroche. Je le surveille toujours et il fait le tour, comme je suis dans l'herbe entre un buisson et un arbre il ne peut pas venir avec sa camionette.

C'est pas la 1ere fois que je fais un rêve avec cet homme qui me connait et qui veut me kidnapper. En rêvant cette nuit, je me suis souvenue de cet homme et de sa camionette bleue.
avatar
sakuradu69

Messages : 1181
Date d'inscription : 29/08/2010
Age : 26
Localisation : Dans mes rêves

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rêves

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 :: Le flood :: Le flood

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum