[FanFic] La crise de quarantaine du Professeur Layton

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[FanFic] La crise de quarantaine du Professeur Layton

Message  Yoshi-Electron le Ven 15 Avr - 6:43

Héhé, voici déjà le début du premier défi que j'ai relevé, dont vous avez le titre ci-dessus. Pour l'instant, je n'ai écrit que le premier acte (Je fais un peu sous la forme d'une pièce de théâtre), mais je compte avancer surtout durant mes vacances.

Tous les rajouts se feront sur le premier post, mais je vous en préviendrai avec d'autres posts Wink

Bref, voici le premier acte :

"Acte I : La crise de Layton":


Personnages principaux : Luke, Layton, Flora


Luke : Merci beaucoup monsieur et bonne journée !

Après être allé acheter du pain dans la boulangerie se trouvant juste à côté du bureau de Layton, Luke retourna chez le Professeur. Il monta alors les marches une par une et, enfin arrivé devant la porte, souleva un pot de fleurs se trouvant devant celle-ci, sous lequel était caché la clé de l’appartement. Il ouvrit la porte, remit la clef à sa place et entra. Il s’essuya alors les pieds au paillasson quand, tout à coup, il entendit un cri : c’était celui de Flora !

Flora : Luke ! Viens vite à la cuisine !

En entendant le hurlement de frayeur de son amie, Luke comprit que quelque chose de terrible se passait. Il accourut alors à la cuisine et vit le professeur, plaqué par terre par Flora, qui essayait tant bien que mal à maintenir le professeur à terre en lui mettant les bras contre le dos.

Luke : Flora, que fais-tu ?! Pourquoi t’acharnes-tu sur le professeur !?
Flora : C’est lui le coupable ! Pour une raison que j’ignore, il a commencé à déambuler dans le salon en se réveillant et a commencé à s’acharner sur le mobilier. Il a fracassé des pots de fleur, massacré les canapés et m’a attaquée !
Luke : Tu sais quoi, Flora ? Cette situation me fait penser à une jolie énigme que j’ai entendue l’autre jour !
Flora : On s'en fout, Luke ! Pas de temps à perdre, viens m’aider à le maîtriser !

Luke s’approcha alors de la jeune fille et l’aida à calmer les pulsions du professeur. Malgré cela, celui-ci restait très agité et ils eurent l’impression qu’il était ivre.

Luke : Dis-moi Flora, tu as appelé un médecin pour lui demander des conseils ?
Flora : Comment veux-tu ? Il m’a fallu m’occuper de lui pendant tout ce temps, je n’ai pas eu le moindre instant de répit !
Luke : Je m’en occupe alors !

Il se dirigea alors en direction du salon, prit le téléphone, consulta l’annuaire et entra le bon numéro. Après quelques insupportables secondes d’attente, quelqu’un répondit finalement.

Luke : Allô ?
??? : Oui bonjour ! Vous êtes en ligne avec le Docteur Lautrec (Haha ! Ok ok, je sors ----[]). Que puis-je pour vous, jeune fille ?
Luke : Tout d’abord, je suis un garçon ! Et j’aimerais vous demander des conseils, car on a un gros problème ! Il semblerait que l’un de nos amis ait un peu trop abusé de la bouteille et se trouve en ce moment dans un état d’alcoolisme avancé. Que pouvons-nous faire pour le calmer ?
D.Lautrec : Ne vous inquiétez pas, laissez donc votre ami profiter de sa vie ! Après tout, on ne vit qu’une fois ! M’enfin bref, je dois vous laisser, je reçois un appel de Konami. Ciao !
Luke : Docteur ? Docteur Lautrec ?

Constatant que son interlocuteur ne disait plus rien, il raccrocha et, soudain, il entendit un gros bruit venir de la cuisine.

Flora : Luke, viens vite m’aider ! Le professeur s’est libéré de mon étreinte et s’est acharné sur les casseroles ! Le bon repas que je vous avais préparé, il est fichu.
Luke : Ne t’inquiètes pas, Flora, je m’en occupe !

Il se mit alors à la poursuite du professeur Layton, qui avait profité de ce moment de se liberté afin de se déshabiller : il garda seulement son caleçon. S’ensuit une courte-poursuite à travers le loyer opposant le maître à l’apprenti. Flora assista pendant un moment à ces deux compagnons, qui jouaient au chat et à la souris mais, au bout d’un moment, en eut marre. Elle fouilla alors dans une armoire, de laquelle elle sortit une grosse batte de base-ball. A un moment, Layton profita d’un moment de relâchement de la part du chasseur pour se reposer. Ceci fut au profit de Flora qui s’approcha silencieusement par derrière et l’assaillit lâchement avec la batte, un regard d’assassin aux yeux. Une fois que le professeur ne fut plus en mesure de se débattre, elle le bâillonna avec une corde, lui colla un morceau de scotch sur la bouche, afin qu’il ne puisse plus s’échapper.

Flora : Luke, dépêches-toi ! Nous devons l’emmener à la clinique Sashoff !
Luke : J’arrive !

Les deux jeunes adolescents mirent le professeur, qui est assez lourd, sur une charrette, afin de pouvoir l’emmener jusqu’à la clinique sans avoir à appeler les urgences. En chemin, tout le monde commença à les regarder bizarrement, surtout lorsqu’ils voyaient leur « otage » ligoté. Malgré cela, ils continuèrent leur chemin et, au bout d’une demi-heure de marche, arrivèrent à la clinique, et y entrèrent…


"Acte II : A la clinique Sashoff:


Personnage principaux : Luke, Flora, Layton, Dr.Sashoff, Chelmey, Barton

??? : Bonjour et bienvenue dans la clinique Sashoff ! Que puis-je faire pour v….

Alors que l'infirmière accueillait gentiment Luke et Flora, elle aperçut un homme, ligoté dans une charrette. Celle-ci fut prise de panique, leva les bras en l’air et commença à hurler de toutes ses forces.

Infirmière : Au secours ! Aux cambrioleurs !

A peine eut-elle prononcé ces mots que les docteurs, les patients et les autres infirmiers se ruèrent à l’entrée, certains pointant des armes en direction des deux adolescents. En voyant toutes ces personnes les menacer, Luke commença à pleurer comme un bébé, afin d’essayer de leur faire pitié, mais ça n’eut pas l’effet voulu : tous restaient méfiants. De plus, l’infirmière de l’accueil accourut en direction du téléphone et appela la police. En voyant la situation dégénérer, Flora péta un câble.

Flora : Non mais ça va ou quoi ? Comment osez-vous pointer des armes aussi dangereuses en direction d’une demoiselle désarmée et d’un gros bébé ? (A ces mots, Luke fit une grimace). Maintenant, pourriez-vous me ranger tout cela et nous aider, à la place de gueuler comme des attardés ? Les hommes de nos jours… même pas capables d’offrir à une femme un accueil digne de ce nom !

Toutes les personnes, en entendant les paroles de la jeune fille, eurent honte de leur comportement et rangèrent leurs armes. Pendant ce temps, un docteur, avec une tête assez effrayante, une petite touffe de cheveux roses, s’approcha d’eux. Il bougeait sans cesse ses doigts et avait l’air de contempler Flora.

??? : Bien le bonjour, charmante damoiselle. Je me présente, je suis le docteur Sashoff. Que puis-je faire pour une créature aussi belle que vous ?
Flora : Tout d’abord, arrêtez de me mater de cette manière ! Ensuite, nous aurions besoin de votre aide afin de guérir notre ami sur la charrette. Il semblerait qu’il ait bu un peu trop d’alcool et il a commencé à dévaster la maison.
Dr.Sashoff : Très bien mademoiselle. Cependant, avant cela, laissez-moi prendre vos mensurations, si vous le permettez.

Il approcha alors ses mains du corps de la jeune fille qui, se sentant menacée, réagit instinctivement, en envoyant voltiger le docteur à l’aide d’un gros coup de pied.

Flora : Pas de temps à perdre ! Occupez-vous du professeur, espèce de pervers !

Énervée, elle décida de sortir prendre l’air, après avoir confié le professeur à Luke. Cependant, alors qu’elle mit un pied dehors, elle fut encerclée par de nombreux hommes, tous armés. Cette fois-ci, ce fut trop pour elle : elle poussa un cri strident, qui eut pour effet d’étourdir tous les assaillants. Après cela, elle commença à se défendre de ceux qui l’attaquaient, avant de se faire menotter par un grand homme, venu de derrière.

??? : Mademoiselle, au nom de la police de Londres, vous êtes en état d’arrestation pour violence et tentative de vol !

Voyant son amie en détresse, Luke sortit à son tour, laissant l’infirmière s’occuper du professeur. Dehors, il vut Flora, arrêtée par la police, mais reconnut l’homme derrière elle.

Luke : Inspecteur Chelmey ! Que faites-vous à Flora ?
Chelmey : Ah, c’est toi, Luke ! Écoute, mêles-toi de tes affaires. Ici, on règle des affaires de grand. Barton, allez donc jouer avec le gamin !
Luke : Attendez ! Flora ne voulait pas vous faire de mal ! C’est juste qu’on a eu des problèmes avec le professeur et…
Chelmey : Des problèmes avec le professeur ? Que veux-tu dire ?

A ces mots, il libéra son otage qui, encore plus énervée qu’avant, décida de retourner à l’intérieur de l’hôpital. Pendant ce temps, Luke expliqua à l’inspecteur toute l’histoire. Celui-ci fut très surpris lorsqu’il apprit que le professeur Layton avait fait une crise.

Chelmey : Layton, faire une crise ? Voyons, c’est impossible !
Luke : Si vous ne me croyez pas, vous avez qu’à me suivre. Je vais voir comment il va.

Ils se rendirent, accompagnés par Barton, à la chambre de Layton. Flora les suivit, en restant quand même à distance de l’inspecteur, au cas où… En chemin, tous les employés de l’hôpital essayaient d’éviter la jeune fille, pour ne pas recevoir le même sort que le Docteur Sashoff. Celui-ci s’était remis du choc du coup et s’occupait maintenant du professeur. Lorsqu’il les vit arriver, il salua Luke, l’inspecteur Chelmey et Barton. Quant à Flora, il se contenta d’incliner légèrement la tête.

Luke : Alors, docteur, votre pronostic ?
Dr.Sashoff : Eh bien, mon garçon, d’après les différentes analyses que l’on a faites, il semblerait en effet que votre ami ait un taux d’alcoolémie très supérieur à la norme. D’après moi, je pense qu’il est en train de faire une crise de la quarantaine.
Luke : Une crise de la quarantaine ? Mais il n’a que 38 ans, pourtant.
Dr.Sashoff : Ben, disons que c’est une crise de la quarantaine en avance. M’enfin, nous ne pouvons pas le garder plus longtemps ici. Ce sera donc à vous de gérer toutes ses bêtises.
Luke : Comment ? Mais pourquoi ne peut-il pas rester ici ? A nous deux, on risque de ne pas s’en sortir !

Il arpenta un peu la salle, puis répondit finalement à la question, tout en jetant un regard sadique en direction de Flora.

Dr.Sashoff : Eh bien, j’aurais été d’accord que l’on le garde sans vous faire payer des frais, puisque vous êtes jeunes, mais vous voyez, votre amie m’a fait changer d’avis...

En entendant cela, Luke commença à se sentir désespéré. Il regarda alors l’inspecteur Chelmey et Barton avec son regard de chien battu.

Chelmey : Ecoute, Luke, j’aurais bien voulu t’aider, mais, tu vois…. Ma femme est malade en ce moment. Je dois donc m’en occuper.
Barton : Si tu veux, Luke, moi je peux t’aid…

Avant qu’il n’ait le temps de finir sa phrase, Chelmey empêcha son adjudant de finir sa phrase en l'étreignant.

Chelmey : Ce que voulait te dire Barton, c’est qu’il aurait bien voulu t’aider, mais il ne peut pas, il doit me préparer une bonne tasse de thé. Hein, Barton ? Bon, on doit y aller. Ciao !

Il s’enfuit à toute vitesse, en traînant Barton, avant de repartir à son bureau, escorté par ses hommes. Pendant que Luke regardait par la fenêtre, le Docteur Sashoff profita de ce moment pour s’éclipser en douce. En se retournant, le jeune enfant constata qu’il était seul dans la pièce, excepté Flora et le professeur, toujours assommé par le coup violent de la jeune fille.

Luke : Bon, eh bien, à nous de jouer. Tu te sens prête, Flora ?
Flora : Tant que ce stupide docteur ne m’embêtera plus, bien sûr !

Ils rembarquèrent le professeur dans la charrette. Heureusement, celui-ci ne se débattit pas pendant le chemin, mais rentra quand même couvert de bosses, à cause de tous les nids-de-poule croisés en chemin. Ils retournèrent donc dans l’appartement, s’attendant au pire concernant la suite de cette crise de quarantaine…


"Acte III : Les ennuis commencent...:


Personnages principaux : Luke, Flora, Layton

Enfin arrivés au domicile, Luke et Flora sortirent le professeur de la charrette, afin de l’allonger sur son lit. Ils décidèrent de le ligoter avec une corde, pour ne pas que celui-ci puisse s’enfuir.

Flora : Bon, Luke, tu m’accompagnes ? Il faut qu’on aille acheter de quoi manger.

Les deux adolescents partirent alors faire les courses. Pendant ce temps, Layton se réveillait de son sommeil et constata qu’il était attaché au lit.

Layton : Qu’est-ce qui *hic* m’arrive ? Pourquoi suis-je ligoté ? Hé bien, il va me falloir essayer de me libérer.

Enigme OO1 : Libération ! - 15 Picarats

Le Professeur Layton est ligoté sur son lit. Le problème est que plusieurs cordes sont mélangées, chacun comportant des nœuds. Lesquels doit-il défaire afin de pouvoir s’en libérer. Cochez les bons nœuds et appuyez sur « Valider »

Pendant quelques minutes, le professeur commença à tourner la corde le retenant prisonnier dans tous les sens. Après maintes essais, il se retrouva face à un nœud qui, s’il s’est pris de la bonne manière, lui permettra de se libérer.

Layton : Oui, je suis confiant…

Il tira alors de toutes ses forces sur le nœud mais, malheureusement, celui-ci ne céda pas.

Layton : Eh bien, on ne peut pas gagner à tous les coups…

Il réfléchit alors un instant, le temps que son cerveau réponde, et finit par trouver une idée. Ses bras étant libérés, il commença à fouiller dans une commode, de laquelle il sortit une petite bourse.

Layton : Voilà ce que je cherchais ! Mes pièces S.O.S !

Il en sortit une, qui lui permit alors d’avoir un indice pour l’aider à se libérer.

Indice N°1

« Avant d’essayer de résoudre l’énigme, il est judicieux d’utiliser la fonction Notes avec lequel vous pourrez mieux voir par où passe la corde vous ligotant. »

Layton : Fonction Notes ? C’est quoi ça ? Ils se foutent de ma gueule ? Bon, essayons avec le deuxième.

Indice N°2

« Lorsque vous aurez suivi la première étape, il sera temps de séparer les nœuds en deux groupes : ceux qui sont importants et ceux qui ne le sont pas. »

A peine eut-il lu la première partie de la phrase qu’il comprit que cette indice allait, lui non plus, ne pas lui servir. Il tenta alors sa chance avec le troisième indice.

Indice N°3

« Allez, pour se changer les idées, un peu d’histoire !
Savez-vous que la pratique consistant à ligoter ses otages vient du Moyen-âge ? Ceci était très pratique lorsqu’un peuple arrivait à capturer des soldats ennemis. »

Layton : Faire un cours d’histoire à un professeur d’archéologie, ils me prennent pour qui ? Bon, tentons l’Indice +

Indice +

« Au cas où tu n’aies pas
compris le message des trois premiers indices : Débrouilles-toi. »


Layton : Je me suis fait pigeonner 5 pièces S.O.S... Bref, il ne reste plus qu’à essayer de réfléchir par moi-même…

Après s’être débattu pendant une demi-heure, il réussit finalement à se libérer de l’étreinte des cordes.

Layton : *Mode Frimeur ON* Pfff. Trop facile. Aucune énigme ne peut me résister.

Il se releva alors et prit un des bérets de Luke. (Qu’il a confondu avec son haut-de-forme. Alcool, quand tu nous tiens…). Il se rendit ensuite dans la cuisine et prit une bouteille de Coca Cola Zero avant de sortir dehors.

Layton : Eh ben dis donc, c’est que l’heure passe ! Il faut que je me rende à l’université, je dois donner un cours. Après tout, un gentleman *hic* ne fait jamais attendre les gens.

Il prit le bus à l’arrêt de Midland Road. Dans celui-ci, il vola une place convoitée par une vieille dame, qui commença à jurer doucement, avant d’aller s’asseoir à une autre place. Pendant le trajet, il voulut se mettre à boire son Coca mais, étant saoul, il commença à en renverser le contenu sur le sol. Florence, une vieille femme de 62 ans, marcha sur la flaque, ce qui fit qu’elle y glissa et se fracassa la figure de l’autre côté du bus.

Florence : Quelle graine de délinquant, celui-là ! Et dire que je lui trouvais du charme, à l’époque…

Le trajet étant long, il décida de prendre un ticket, au cas où un contrôle soit fait en cours de route. Cependant, enfin arrivé devant la machine, il se trompa de bourse : il sortit celle qui contenait les pièces S.O.S. Il en inséra certaines dans la machine et celle-ci les ingurgita, sans retour. Furax, il commença à frapper l’appareil, attirant le regard de tous les passagers, y compris celui du chauffeur. Malheureusement, à ce moment-là, les contrôleurs arrivèrent et lui demandèrent de leur présenter son ticket.

Contrôleur : Votre ticket, s’il vous plaît, M’sieur.
Layton : Mon ticket ? *hic*Et pourquoi devrais-je vous le donner ?
Contrôleur : Votre ticket, sinon on devra vous sortir au prochain arrêt !
Layton : Vous savez quoi ? *hic* Cette situation me rappelle une belle énigme.
Contrôleur : On s’en fout de ton énigme. Sors, maintenant !

Ils l’éjectèrent alors du bus à l’arrêt suivant, avec l’aide de Florence. Maintenant, il devait trouver comment aller jusqu’à l’université.

Layton : D’après mes souvenirs *hic*, j’ai toujours une carte avec moi.

Il fouilla dans sa poche et en trouva une. Mais il y avait un problème : cette carte était codée.

Layton : Hum, une nouvelle énigme à résoudre.

Il l’examina pendant 5 minutes, avant de la flanquer à la poubelle.

Layton : Pas envie de réfléchir. Mieux vaut y aller à l’aveuglette.

Il continua alors à avancer, choisissant sa destination de manière hasardeuse, tout en espérant tomber un jour sur l’université de Gressenheller…


Et voilà pour l'instant. Toutes critiques sont les bienvenues, qu'elles soient positives ou négatives (:


Dernière édition par Yoshi-Electron le Sam 16 Avr - 7:15, édité 4 fois
avatar
Yoshi-Electron

Messages : 503
Date d'inscription : 14/04/2011
Age : 21

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FanFic] La crise de quarantaine du Professeur Layton

Message  Gigira le Ven 15 Avr - 7:11

Hahaha, c'est du pur délire ! J'adore le passage avec Lautrec Laughing Le pire c'est que j'imagine trop la scène ! Et les dialogues sont très drôles. "Ca me rappelle une énigme !"

Sinon, je me vois mal terminer mon message sans dire ceci... BASEBALLLL ! XD
avatar
Gigira
Fanfictioneuse obsédée par les Bad-Guys et les cookies

Messages : 1543
Date d'inscription : 31/08/2010
Age : 22
Localisation : Alakazam, crétin.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FanFic] La crise de quarantaine du Professeur Layton

Message  Madness le Ven 15 Avr - 8:20

C'est vraiment sympa ce petit début, un moment de rigolade x)
C'est complètement tordu, irréaliste et déjanté, ça va vraiment bien avec le sujet Smile

Le seul point noir, ce sont les dialogues je trouve... la manière dont ils sont introduits me gêne, mais ce n'est que mon point de vue.
C'est vrai qu'au théâtre, ça marche ainsi... mais si c'était vraiment du théâtre, il n'y aurait pas de texte narratif mais des didascalies pour les actions...
Enfin voilà, c'est le seul détail qui me perturbe, mais ça ne gâche en presque rien mon plaisir ^^


Dernière édition par -Madness- le Ven 15 Avr - 19:54, édité 1 fois
avatar
Madness

Messages : 791
Date d'inscription : 05/01/2011
Age : 19
Localisation : Chez moi, c'te question !

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FanFic] La crise de quarantaine du Professeur Layton

Message  Yoshi-Electron le Ven 15 Avr - 8:28

-Madness- a écrit:C'est vraiment sympa ce petit début, un moment de rigolade x)
C'est complètement tordu, irréaliste et déjanté, ça va vraiment bien avec le sujet Smile

Le seul point noir, ce sont les dialogues je trouve... la manière dont ils sont introduits me gênent, mais ce n'est que mon point de vue.
C'est vrai qu'au théâtre, ça marche ainsi... mais si c'était vraiment du théâtre, il n'y aurait pas de texte narratif mais des didascalies pour les actions...
Enfin voilà, c'est le seul détail qui me perturbe, mais ça ne gâche en presque rien mon plaisir ^^

Oui, en fait, j'ai fait un peu un mix des deux types, j'ai pris de chaque côté ce qui me plait. Déjà, j'aime bien la manière d'écrire les dialogues dans les pièces de théâtre, mais j'aime bien aussi avoir une partie narrative qui me permet de mieux mettre en place la scène.

Merci en tout cas à vous deux. L'acte II devrait arriver demain Wink
avatar
Yoshi-Electron

Messages : 503
Date d'inscription : 14/04/2011
Age : 21

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FanFic] La crise de quarantaine du Professeur Layton

Message  Mamane le Ven 15 Avr - 9:03

Contrairement à Madness, la forme théâtrale des dialogues ne me dérange pas vu qu'on est dans une fanfiction parodique (dans une sérieuse par contre j'aurais pas pu la lire, c'est rédhibitoire). Par contre moi ce qui m'embête c'est la narration : les dialogues sont assez drôles mais la narration est en comparaison assez ennuyeuse (j'ai en envie de la sauter j'avoue). C'est dommage car tu peux faire énormément d'effets comiques en jouant là dessus (plus qu'avec les dialogues même) donc tu rates tout un côté de la parodie, et sans doute le plus intéressant. Ça reste bien écrit, mais dispensable en fait (et ça casse le rythme et l'enchaînement).

Mention spéciale pour le passage avec Lautrec cependant qui m'a juste tué ! XD ! Très très belle référence !

_________________
avatar
Mamane
Sherlock "Fuckin'" Salomon, amatrice du Docteur et des barbes soyeuses

Messages : 1400
Date d'inscription : 29/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://leprofesseurlayton.forums-actifs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FanFic] La crise de quarantaine du Professeur Layton

Message  Yoshi-Electron le Ven 15 Avr - 9:05

Mamane -> Oui, en effet, j'avais remarqué que la partie narrative est assez fade. Je vais faire en sorte de la travailler plus pour les prochains actes. En tout cas, merci pour vos commentaires, c'est très encourageant (:
avatar
Yoshi-Electron

Messages : 503
Date d'inscription : 14/04/2011
Age : 21

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FanFic] La crise de quarantaine du Professeur Layton

Message  Madness le Ven 15 Avr - 19:58

Yoshi-Electron a écrit:Mamane -> Oui, en effet, j'avais remarqué que la partie narrative est assez fade. Je vais faire en sorte de la travailler plus pour les prochains actes. En tout cas, merci pour vos commentaires, c'est très encourageant (:

En passant, je peux te donner un conseil ?
Évite les "alors" dans 70% des phrases, ça alourdit énormément le texte et ça fait bien sûr répétition, ce n'est donc pas super agréable...
Même si c'est parodique, faut y faire attention je pense.
avatar
Madness

Messages : 791
Date d'inscription : 05/01/2011
Age : 19
Localisation : Chez moi, c'te question !

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FanFic] La crise de quarantaine du Professeur Layton

Message  Yoshi-Electron le Ven 15 Avr - 21:15

Oui, en effet, il semblerait que j'ai un peu trop mis de fois le mot "alors" x). Faudra que je fasse gaffe pour les prochains actes. En tout cas, merci beaucoup pour ton conseil ! (:

Sinon, l'acte II vient de faire son apparition.
avatar
Yoshi-Electron

Messages : 503
Date d'inscription : 14/04/2011
Age : 21

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FanFic] La crise de quarantaine du Professeur Layton

Message  Mamane le Ven 15 Avr - 21:25

Ben écoute ma critique pour l'acte II reste la même : narration poussive qui casse le rythme et n'est pas drôle. Sauf que cette fois ci, malheureusement, les dialogues ne sont pas très drôles non plus, tu restes dans la facilité au lieu de chercher ce qui, dans les jeux Layton, pourrait être "propice" à la parodie (exemple, la référence avec Lautrec qui reste la meilleure vanne depuis le début). Autre point, tu ne fais pas intervenir Layton, qui est le premier intéressé pourtant ! Et dieu sait qu'avec ses "Un vrai gentleman..." ou "Ça me rappelle un puzzle" tu aurais de la matière. Layton ivre dans un hôpital, de suite j'ai l'image du Professeur devant un brancard où git un pauvre mec brisé en deux qui tente de le reconstituer pour gagner des Picarats. Là on est bien dans l'idée de la parodie, il faut que tu restes "ancré" au jeu pour pouvoir le tourner en dérision. C'est comme ça que tu auras les choses les plus drôles.

Donc récapitulatif : -la narration
-L'histoire à mieux ancrer dans les jeux pour avoir un effet parodique mieux
-Faire intervenir Layton parce que c'est quand même autour de lui que tourne la fic.

J'aurais aussi personnellement fait un passage où les enfants se remémorent QUAND le professeur a commencé à foirer mais bon ça aurait été bien pour le chapitre 1 en fait...

_________________
avatar
Mamane
Sherlock "Fuckin'" Salomon, amatrice du Docteur et des barbes soyeuses

Messages : 1400
Date d'inscription : 29/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://leprofesseurlayton.forums-actifs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FanFic] La crise de quarantaine du Professeur Layton

Message  Madness le Ven 15 Avr - 21:40

Pour une fois, mon avis ne différera PAS de celui de Mamane lool

Je trouve dommage que la fic soit plus tournée vers Flora et Luke que vers Layton, qui est quand même le personnage principal supposé !
Et je trouve ce chapitre beaucoup moins drôle, il est même beaucoup trop cliché (bien que les clichés font souvent partie intégrante des parodies, là, il y en a trop)

Les dialogues ne sont pas marrants non plus et la partie narrative longue et un peu ennuyante...

Désolée, mais je dois avouer que je n'ai pas apprécié ce nouveau chap @__@
avatar
Madness

Messages : 791
Date d'inscription : 05/01/2011
Age : 19
Localisation : Chez moi, c'te question !

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FanFic] La crise de quarantaine du Professeur Layton

Message  Yoshi-Electron le Ven 15 Avr - 23:18

Oui, en effet, j'ai en fait assez du mal lorsque je dois me lancer dans un sujet plus comique. Etant plutôt du genre à écrite des textes dramatiques, ce n'est pas facile dans ce genre de contexte x) (La raison pour laquelle j'ai choisi ce thème est surtout pour essayer de me frotter à quelque chose de nouveau.)

Quant à Layton, je vais le faire surtout intervenir dès le prochain acte. En tout cas, je prends vos avis en compte pour le prochain et j'espère mieux y arriver.
avatar
Yoshi-Electron

Messages : 503
Date d'inscription : 14/04/2011
Age : 21

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FanFic] La crise de quarantaine du Professeur Layton

Message  Yoshi-Electron le Sam 16 Avr - 7:16

Acte III posté, en espérant qu'il vous plaise (:

D'ailleurs, un grand merci à Mad pour ses conseils et sa correction (:
avatar
Yoshi-Electron

Messages : 503
Date d'inscription : 14/04/2011
Age : 21

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FanFic] La crise de quarantaine du Professeur Layton

Message  Gigira le Sam 16 Avr - 7:39

Cet acte-ci est très sympa ! J'aime beaucoup Layton et ses énigmes Laughing Et le coup de la machine dans lesquelles il glisse ses pièces SOS, c'est bien joué ! Bref, très sympa.
avatar
Gigira
Fanfictioneuse obsédée par les Bad-Guys et les cookies

Messages : 1543
Date d'inscription : 31/08/2010
Age : 22
Localisation : Alakazam, crétin.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FanFic] La crise de quarantaine du Professeur Layton

Message  Madness le Sam 16 Avr - 21:48

De rien Yoshi ^^
Ce nouvel acte est vraiment sympa, tu as bien fait de rajouter le passage de la machine et des pièces SOS !

Par contre, je suis vexée, t'as mis le coup de la barre Laughing

Spoiler:

(Ah, j'ai oublié de te signaler une autre erreur hier, je viens de m'en rendre compte : "s'il s'est" s'écrirait plutôt "s'il est")
avatar
Madness

Messages : 791
Date d'inscription : 05/01/2011
Age : 19
Localisation : Chez moi, c'te question !

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FanFic] La crise de quarantaine du Professeur Layton

Message  Mama le Sam 16 Avr - 22:39

Le personnage de ton Acte II me fait étrangement penser à ce personnage de Ace Attorney :
Bon sinon, mon chapitre préféré reste l'acte III !
J'adore le passage où il essaye de se libérer, avec les indices plus inutiles les uns que les autres (ce qui nous est tous arrivé au moins une fois) ! Et j'imagine parfaitement le Professeur essayant de prendre un ticket avec ses pièces SOS, puis s'acharnant sur la machine ! Laughing
avatar
Mama
Vétérane de l'antique forum qui fait penser à Bohemian Rhapsody car Mamaaaa Ouhhouhouuuu !

Messages : 1723
Date d'inscription : 30/08/2010
Age : 22

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FanFic] La crise de quarantaine du Professeur Layton

Message  Yoshi-Electron le Sam 16 Avr - 22:42

Mama -> C'est normal, je me suis justement inspiré de lui x)

Merci à vous sinon, l'acte IV devrait arriver la semaine prochaine (:
avatar
Yoshi-Electron

Messages : 503
Date d'inscription : 14/04/2011
Age : 21

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FanFic] La crise de quarantaine du Professeur Layton

Message  Azerty Uiop¨ le Dim 17 Avr - 0:16

J'aime bien cet acte-ci! Les indices sont trop drôles... Bravo en tout cas, il est meilleur que le précédent.
avatar
Azerty Uiop¨
Tueuse de Tablettes de chocolat innocentes et pures qui ne mérite que la mort !
Tueuse de Tablettes de chocolat innocentes et pures qui ne mérite que la mort !

Messages : 1111
Date d'inscription : 29/08/2010
Age : 21
Localisation : Supercalifragilisticexpialidocious!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FanFic] La crise de quarantaine du Professeur Layton

Message  Mamane le Dim 17 Avr - 2:53

La narration reste faiblarde à mon goût mais c'est en effet de loin l'acte le plus réussi, le passage avec les pièces SOS est juste hilarant !

_________________
avatar
Mamane
Sherlock "Fuckin'" Salomon, amatrice du Docteur et des barbes soyeuses

Messages : 1400
Date d'inscription : 29/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://leprofesseurlayton.forums-actifs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FanFic] La crise de quarantaine du Professeur Layton

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum